3ème trimestre 2013-2014

Cours n°1 : 1-2 avril

J’ai présenté aux enfants plusieurs tableaux « lyriques » de Vassili Kandinsky. Nous avons ensuite utilisé du papier de couleur sur lequel les enfants ont dessiné au pastel à la manière de Kandinsky. La consigne était de faire une composition avec des lignes et des tâches de couleur, et d’y introduire des formes plus ou moins complexes (formes géométriques, formes libres, voire même des créatures étranges).

C’était le 1er avril et nous avons construit des poissons en assemblant deux assiettes en carton, avec une ouverture pour la bouche. On s’est dit ensuite qu’on pouvait y introduire des choses. Certains ont pensé à y glisser des paroles sur des petits morceaux de papier pour faire parler leur poisson !


roméo1

anna G1

 

Cours n°2 : 8-9 avril

Je leur ai présenté plusieurs œuvres de Jackson Pollock (expressionisme abstrait, action painting, dripping) en expliquant son travail et surtout ça manière de travailler, au travers de photos de l’artiste en action. L’un des objectifs était de les encourager à oser ensuite passer eux-mêmes à l’action 🙂

Nous avons utilisé un rouleau de papier peint sur lequel il y avait déjà comme des coups de pinceau en relief. Ils ont d’abord fait un fond au rouleau. Ensuite ils ont choisi des couleurs, qu’ils ont diluées pour projeter la peinture au pinceau. Les résultats se ressemblent, mais chacun a agit aussi selon sa personnalité, qui peut justement plus ou moins se révéler dans les traits, les points et finalement les mouvements.

Certains ont ensuite réalisé un panier en origami qu’ils ont peint, pour récolter les œufs de Pâques.

D’autres ont réalisé une composition à partir de formes d’œufs découpés et collés pour représenter les membres de leur famille. Le résultat est souvent amusant et aussi très expressif !

Cours n°3 : 29-30 avril

A partir de mes croquis et de photos je leur ai présenté l’exposition « Picasso Céramiste et la Méditerranée » du musée de Sèvres.

La consigne était d’abord de dessiner un objet simple ou de le choisir sur une des photos présentées, ou bien parmi un de mes croquis, pour ensuite le sculpter. Il a été amusant de constater que quand ils ont commencé à manipuler ce gros bloc d’argile blanc, ils se sont vite rendus compte de la difficulté qui les attendait et donc de la distance entre l’imagination (leur choix, souvent bien complexe !) et le travail nécessaire pour lui faire prendre forme.

La consigne a donc été de réaliser quelque chose de plus simple et de plus réaliste ! Un pot pour les plus grands et une assiette pour les plus petits. Pour faire le pot ils ont étalé une plaque d’argile qu’ils ont placée sous un pot de peinture cylindrique qui sert de moule. Ensuite ils ont roulé des « boudins » assez fins qui ont été enroulés autour du moule en les empilant et en les collant un à un au dessus de la base. Ils ont ensuite décorés le tout, en creusant des motifs avec un couteau ou en ajoutant des formes en relief : objets, animaux, etc.

 cour3d

Cours n°4 : 6-7 mai

Nous avons peint les objets réalisés au cours précédent.

Début des travaux pour la surprise de la fête des mamans ! Nous avons commencé à faire des formes en argile pour le collier.

antoine4 sacha4    cour4c

 

Cours n°5 : 13-14 mai

Je leur ai présenté deux séries d’œuvres choisies de Miro (des thèmes constellations et monochromes).

Nous avons choisi un papier de grand format, pour augmenter un peu le niveau de difficulté à ce stade de l’année. Nous avons commencé par dessiner des formes et de lignes au crayon avec quelques consignes (par exemple qu’il était possible de faire apparaitre des visages à certains endroits, que les lignes pouvaient contourner les formes, mais quelques fois les croiser, etc.). Ensuite ils ont peint le fond avec une ou plusieurs couleurs de leur choix. Ce travail sera repris au cours suivant.

Nous avons ensuite terminé de peindre les éléments du collier.

charlotte5b

 

 

 

 

Cours n°6 : 20-21 mai

Avec des feutres acrylique Posca les enfants ont retrouvé et surligné les lignes et remplis les formes dessinés au crayon au cours précédent. Les résultats sont beaux et étonnants, quelques fois restés assez proches de Miro, mais d’autres fois plus proches de fresques du street art !

Assemblage des colliers et tressage de bracelets en laine.

antoine6       maxim6

Cours n°7 : 27-28 mai

Je leur ai présenté quelques tableaux chinois d’arbres peint à l’encre noire.

Mon but était de leur montrer une autre façon de voir et de représenter un arbre, comme le fait la peinture chinoise. Les troncs (pas forcément un cylindre vertical !) et les branches qui s’entrecroisent, qui se touchent, le feuillage qui apparait par apposition de traits droits, ronds, de différentes nuances de gris.

Nous nous sommes d’abord exercés sur du papier canson qui n’absorbe pas l’eau de la même manière, pour ensuite travailler sur le papier de riz qui demande une technique particulière, un contrôle du geste et de la quantité d’eau, car il absorbe l’eau comme une éponge. D’autre part on ne fait pas d’esquisse au crayon sur le papier de riz, ce qui demande un effort de représentation mentale de ce qu’on veut faire avec de commencer, mais ce qui permet aussi une liberté sous contrôle au fil de la tournure que cela prend.

En fin de cours nous avons construit un téléphone avec du fil à coudre et des gobelets en plastiques 🙂

anna G7b
anna G7a

 

 

 

Cours n°8 : 3-4 juin

Découpage et habillage de personnages.

A partir d’exemple de dessins de silhouettes, de visages, etc., je leur ai montré la diversité de physionomies de l’être humain : grands, petits, maigre, plus « enveloppés », etc., et qu’il ne s’agit pas toujours de dessiner le « canon » du genre…

Chacun a ensuite découpé son « bonhomme » que nous avons collé sur une grande fresque. Nous avons fait deux fresques, dont une a été donnée pour la fête de l’association « couleurs de Sèvres », pour que les enfants poursuivent à leur tour la composition.

Ensuite, chacun a fait un travail sur sa feuille de papier. Par pliage il fallait réussir à découper 3 personnages en même temps, qu’ils ont collés sur une autre feuille. Ensuite il fallait leur donner vie, les habiller, en dessinant et en découpant des habits, des accessoires, etc., puis les mettre en scène en ajoutant des éléments autour.

sacha8 roméo8b
gabrielle8

anna G8

 

 

 

Cours n°9 : 10 juin

Nous avons poursuivi tous ensemble la composition de la fresque commencée au dernier cours.

Après je leur ai montré des exemples de peinture sur T-shirt assez « modernes ». Chacun a fait un croquis sur une feuille de papier avant de passer à la décoration de son T-shirt. La consigne était de pouvoir utiliser toutes les techniques déjà étudiées cette années : tampons (même des morceaux de pommes de terre), pochoirs, peinture, etc.


cours9c
cours9d

 

 

 

 

Cours n°10 : 17-18 juin

Atelier autour de la photographie avec Florence la maman de Roméo qui est photographe professionnelle.

Florence nous a présenté un appareil photo très spécial avec lequel elle nous a montré le principe assez magique de la « camera obscura » (projection à travers un trou minuscule d’une image retournée) et nous a raconté l’histoire de cette découverte, qui permettra plus tard l’invention de la photographie avec les procédés de fixation de l’image.

Chacun a construit sa camera obscura avec une boite à chaussure et du papier calque, que nous avons pu tester dans une pièce noire à l’aide de bougies : nous avons pu voir la flamme à l’envers projetée sur le papier calque au fond de la boite !

Je leur ai ensuite montrée quelques œuvres d’Andy Warhol (ses célèbres portraits en couleur).

Dans cet esprit, chacun est parti de son propre portrait en noir et blanc imprimé au format A4 (j’avais pris des photos de chacun quand nous avions fait une séance d’autoportrait). Nous l’avons recouvert d’un papier calque et la consigne a été de redessiner ce portrait aux crayons de couleur ou aux feutres.

cours10a

cours10d

 

Sulin

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *