The Theater of Music – Ensemble de musique baroque

Dimanche 16 octobre 2016 à 18 h, au Temple de Meudon

The Theatre of music plays

A Masque upon a Tempest, London 1650

Intro

John Adson (1587 – 1640)                   Ayre 1 from Courtly Masquing Ayres (London 1621)

John Playford (1623-1686)                 Lady Catherine Ogle

John Adson                                          Ayre 8

 

Love is vain

Anonyme 16ème s                               When Daphne from Fair Phoebus did flie

Jacob van Eyck (1590 -1667)              Doen Daphne diminutions

John Playford & anonymes                  Set of dances: Coxe dance, A dance, The Merry                                                                                     Blacksmith, O’Neil’s March, A frolic

Tobias Hume (1549-1645)                  Love’s Farewell

Edité par John Playford en 1656         John kiss now, The Division Violin

 

A Masque

Nicola Matteis (1670 -1714)               Giga Al Gemo Turcheso , Corrente da Orriechi, Corrente da piedi, Il Rossignolo Senr Nicolas’ First and second Book of Aire’s

Masque Dance around 1600                The Furies

Nicola Matteis                                     A jigg prestissimo Senr Nicolas’ First and second Book                                                                  of Aire’s in 3 parts, London 1703)

Masque Dance around 1600               The Apes at the temple

William Lawes (1602-1645)                Tweede Carileen, diminutions de Jacob van Eyck (1590 -1667)

 

A Tempest

Matthew Locke                                   Suite N. 5 in e minor for two trebles

                                                            Pavan – Ayre – Courante – Saraband

Matthew Locke                                   The Tempest / Curtain Tune

Nicola Matteis                                     Suite de pièces Senr Nicolas’ First and second Book of                                                                       Aire’s in 3 parts, London 1703)

 

For the dance

John Playford                                      Set of dances arrangement Marion Fermé

Newcastle – Hockley in the hole – The Blackthorne                                                                  Stick – The Country Coll – New Castle – Godesses –

                                                            The Fine Companion, Godesses

To conclude

Anonyme, 17ème s.                           Pauls Steeple, The Division Flute

Cuckold come out of the Amrey

 

 

Marion Fermé : flûtes à bec, conception du programme

Sandrine Dupé : violon baroque

Isabelle Brouzes : viole de gambe

Carola Grinberg : archiluth

 

Contact: marionferme@yahoo.fr

 

Sandrine Dupé étudie le violon classique au CNR de Bordeaux. Depuis 1996 elle se spécialise en musique ancienne auprès de Sigiswald Kuijken, Luis Otavio Santos, Herman Stinders, Alain Gervreau, Enrico Gatti, au sein de conservatoires ou lors de stages. Elle obtient en 1998 un premier prix de violon baroque de la ville de Paris, et en 2003 le diplôme d’études supérieures du Conservatoire Royal de Bruxelles.

Elle participe à de nombreux concerts et enregistrements avec les orchestres belges, français, brésiliens tels que la Petite Bande (S. Kuijken), le Ricercar Consort (P. Pierlot), les Muffatti (P. van Eyghen), le Concert Spirituel (Hervé Niquet), Pygmalion (Raphaël Pichon), l’Orchestre de la Musique Coloniale du Brésil (L.O. Santos), La Compagnie outre mesure (R. Joly).

Elle est membre des ensembles de musique de chambre Atys, la Maraviglia, La bande de violons et le quatuor Diapré.

 

Marion Fermé obtient le diplôme de soliste en flûte à bec au Conservatoire Royal de La Haye aux Pays Bas en 2003 puis se spécialise en musique médiévale auprès de Pedro Memelsdorff à Barcelone. Elle est lauréate de plusieurs prix internationaux, notamment du concours de musique d’ensemble Musica Antiqua de Bruges en 2003 et du Concours international de flûte à bec solo de Montréal en 2005. Avec ses ensembles de musique baroque Haagse Courante et La Luth enchantée, elle a donné des concerts dans de nombreux festivals dans toute l’Europe. Elle a enregistré trois disques dont deux sont parus au label allemand Ambitus. Elle a vécu et enseigné pendant huit années à Hambourg, ville dans laquelle elle a cofondé l’ensemble de musique contemporaine Effusions avec lequel elle partage sa passion pour la création d’un répertoire nouveau.

En 2006, elle initie le projet The Theater of Music et joue des concerts en Allemagne, Autriche, Belgique, et en France. Titulaire du CA de musique ancienne, elle enseigne la flûte à bec au conservatoire du 14ème arrondissement à Paris. www.marionferme.net

 

 

Concertiste, pédagogue, Isabelle Brouzes commence la musique par la pratique du violoncelle. Elle intègre très vite un cursus de musicologie et se lance dans la pratique des instruments anciens. Dès lors, elle se spécialise dans le jeu des violes de gambe et contrebasses historique. Elle sort du Conservatoire royal de La Haye en 2012 et se perfectionne en master au Pôle supérieur de Versailles puis au Conservatoire de Paris. Elle suit ainsi les enseignements de Philippe Pierlot, Wieland Kuijken, Bob van Asperen, Emmanuelle Guigues, Mieneke van der Velden, Marianne Muller, Richard Myron entre autres. En 2016, elle obtient son Diplôme d’Etat de musiques anciennes au CEFEDEM de Lorraine. Membre de plusieurs jeunes ensembles professionnels, elle se produit dans un répertoire de musiques anciennes en France et à l’étranger mais aussi dans le milieu du jazz et de la création électro-acoustique.

 

 

Née en Argentine, Carola Grinberg effectue ses études de guitare classique au Conservatoire de Buenos Aires. En 1996, elle se rend en France travailler le luth et les instruments à cordes pincées. Elle obtient en 2000 le Diplôme National d’Etudes Supérieures Musicales au CNSM de Lyon, dans la classe d’Eugène Ferré. Elle a aussi l’occasion de se perfectionner auprès de Hopkinson Smith, Paul O’dette, Gabriel Garrido, Pedro Memmelsdorff et Jesper Christensen.
Elle se produit notamment avec Le Concert d’Astrée, The Orchestra of the Age of Enlightment, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre d’Amiens, et au Théâtre des Champs Elysées, à l’Opéra de Lyon, Opéra de Lille, Opéra de Saint-Etienne, Oper Frankfurt…
Elle collabore à la création de différents spectacles mêlant musique et théâtre, dont le spectacle pour jeune public Amor e guerra, sur des textes de Torcuato Tasso, le spectacle Eden avec la compagnie de théâtre de rue Serial Théâtre (Festivals de Chalon-sur-Saône et de Bar-le-Duc).
Elle est titulaire du Diplôme d’Etat de professeur de musique ancienne et enseigne le luth, le théorbe, la basse continue et la guitare. Elle crée des classes de luth au Conservatoire Municipal de Choisy-le-Roi, et au Conservatoire Municipal du XIVe arrondissement de Paris.
Parallèlement à sa carrière de musicienne et de pédagogue, elle obtient en 2006 le DEA de l’Ecole Pratique de Hautes Etudes, son sujet de recherche étant La basse continue au théorbe, sous la direction de Catherine Massip.

 

A Masque upon a Tempest

(Musique de Matthew Locke, William Lawes, Thomas Hume… Country dance de Playford et Masques dances)

 

Un siècle après la création de la pièce The Tempest de William Shakespeare, le compositeur Matthew Locke écrivit une suite musicale du même nom, destinée à garnir d’intermèdes musicaux la pièce de théâtre.

L’ensemble The Theater of Music, du nom du recueil compilé par John Playford, présente un programme dont la dynamique puise dans le déroulement du Masque. Grâce à de nombreux recoupements entre des sources anglaises et hollandaises, il est possible de regrouper des pièces de musique de chambre telles que Suites for Several Friends, de Matthew Locke, de la musique de scène de William Lawes ou des pièces de caractère du violoniste italien établi en Angleterre Nicola Mateis. Avec des Masques Dances et anti-Masque Dances délurées. La country dance anglaise des recueils de John Playford, The Dancing Master, compilée et arrangée en sets permet d’autre part, de mesurer l’importance de l’engouement pour la musique irlandaise et écossaise à Londres vers 1650.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *