Archives Catégorie : Concert à venir

ENSEMBLE EL SOL

Dimanche 30 avril à 17 h

Temple de Meudon, 14 Rue du Bassin – MEUDON-BELLEVUE

Plein Jeu reçoit, avant les Jeudis musicaux de la Chapelle royale de VERSAILLES

L’Ensemble de musique baroque

EL SOL

Folias & Fandango

Le rayonnement de l’Espagne baroque

Avec

Ange?lique Pourreyron, mezzo-soprano

Ronald Martin-Alonso, viole de gambe

Victorien Disse, the?orbe et guitare baroque

Chloe? Se?ve?re, clavecin… et quelques autres

El Sol-page-001

 

En attendant une mise en forme plus précise, voici quelques renseignements : 

Bonjour Lewis!

L’ensemble El Sol donnera un programme de musique espagnole, sud-américaine et française. 

Pour cela, l’équipe sera constitué de 6 personnes: chant, clavecin, théorbe/guitare baroque, harpe baroque, viole de gambe et percussion. Bref, une super équipe !

Comme tu le sais, ce programme nous permettra de roder notre concert à la chapelle royale de Versailles le 4 mai, dans le cadre des Jeudis Musicaux. Pour ces Jeudis, il est demandé de faire 40 minutes de programme; nous te proposerons donc 40/45 min de musique pour ce concert.

 

Chloé

 

Participation : 15 € / TR : 12 € / Étudiants : 5 € / Jeunes – de 18 ans  : gratuit

Réservations : <pleinjeu@free.fr>  Renseignements : 06 09 76 29 23

LA DIASPORA ITALIENNE DANS LES COURS EUROPÉENNES AU XVIII ème SIÈCLE

Dimanche 5 mars à 17 h

Temple de Meudon, 14 rue du Bassin – MEUDON-BELLEVUE

 

LA DIASPORA ITALIENNE

DANS LES COURS EUROPÉENNES AU XVIII ème SIÈCLE

avec l’Ensemble de musique ancienne meudonnais Le Bavolet flotant

2017.03.05. Flyer

 

 

 

Pre?sentation de l’ensemble

Fruit de la rencontre en 1982 de quatre musiciens amateurs et passionne?s, l’ensemble meudonnais
« Le Bavolet-Flotant » est construit autour de deux flu?tes et d’une basse continue constitue?e d’un clavecin et d’une viole de gambe. Cette cellule primitive n’en demeure pas moins flexible dans les formations adopte?es, l’e?criture baroque laissant beaucoup de liberte? dans la distribution instrumentale de l’ensemble. Cela permet d’aborder un tre?s large re?pertoire, du pre? baroque italien aux pre?misses du romantisme allemand, explorant ainsi toute la varie?te? de la musique baroque en Europe aux XVIIe?me et XVIIIe?me sie?cles. En outre, de re?gulie?res collaborations avec des chanteurs permettent d’e?tendre le re?pertoire a? la musique vocale, sacre?e ou profane, en plus de la musique purement instrumentale.

Comme beaucoup d’ensembles baroques, nos amis se choisissent un nom dans le gigantesque glossaire des noms et titres baroques. Pour eux, ce sera Le Bavolet-Flotant (avec un seul ‘t’), en re?fe?rence a? une pie?ce de clavecin du neuvie?me ordre du Livre II de Franc?ois Couperin. Le charme le?ger de cette coiffure de paysanne et de ses rubans voletant dans la brise printanie?re est pour eux une belle me?taphore de leur plaisir musical, mais la re?fe?rence a? Couperin ne saurait mieux traduire la conscience qu’ils mettent a? travailler leur programme, sans se targuer d’une pre?tention professionnelle qui leur sie?rait bien peu. Ensemble, loin de tout dilettantisme, ces musiciens donnent au terme « amateur » ses lettres de noblesse.

avec

Jean-Jacques SAMUEL, Ténor

Aviva VIDAL-MADJAR, Flûtes baroques

Jacques SZPIRGLAS, Flûtes à bec

Martin de LOYE, Viole de Gambe

Jacques PELAN, Clavecin

 

 

Au programme de ce concert, des œuvres de 

CORELLI, SCARLATTI, PLATTI, MARCELLO

Libre participation

Réservations <pleinjeu@free.fr>  Renseignements 06 09 76 29 23

 

JAZZ NEW ORLEANS

AFFICHE Dixieland Seniors-page-001Dimanche 26 février à 17 h

Temple de Meudon, 14 rue du Bassin – MEUDON-BELLEVUE

 

JAZZ NEW ORLEANS

avec le Sextet  

DIXIELAND SENIORS

En 1995, quelques polytechniciens ont reconstitué l’orchestre de leur promotion pour le cinquantième anniversaire de leur entrée à l’X.

Depuis, ils se produisent régulièrement en public, notamment au Petit-Journal, le 3ème mercredi de chaque mois. Certains ont pris du recul, d’autres ont disparu. Ils ont été remplacés par des musiciens plus expérimentés qui ont fait progresser l’ensemble, sans altérer sa sonorité ni sa gaîté.

En nœuds pap’ et bretelles rouges, ils jouent le New-Orleans vintage avec l’enthousiasme de la jeunesse. Car ce style rajeunit ses interprètes comme ses auditeurs.

Sceptiques ? Venez, et vous en serez convaincus.      

 

Cornet, Daniel Pélissier

Clarinette, Gilbert Lévy

Trombone, François Mayer

Piano, Sandrik de Davrichewy

Banjo, Hélène Chevaucherie

Soubassophone, Marc Chevaucherie.